Les amendes en France

Voici tout ce que vous devez savoir sur les amendes en France avant de visiter le pays en voiture. La France a une politique de sécurité routière très stricte, et les amendes pour certaines des infractions les plus courantes sont très, très élevées. Voici les infractions au code de la route les plus courantes et les sanctions correspondantes.

Le retrait de points ne s’applique qu’aux titulaires de permis français ; le montant des amendes est le même pour les conducteurs de toute nationalité.

Amendes pour excès de vitesse en France

Les limitations de vitesse en France sont similaires à celles de tout autre pays européen. Ce sont les amendes en fonction de l’excès de vitesse :

  • Pour un excès de vitesse inférieur à 20 km/h en milieu urbain : amende fixe de 135 euros et retrait d’un point.
  • Pour un excès de vitesse inférieur à 20 km/h en dehors des zones urbaines : amende fixe de 68 euros et perte d’un point.
  • Pour un excès de vitesse de 20 km/h et inférieur à 30 km/h : amende fixe de 135 € et retrait de 2 points.
  • Pour un excès de vitesse égal à 30 km/h et inférieur à 40 km/h : amende fixe de 135 euros et perte de 3 points.
  • Pour un excès de vitesse égal à 40 km/h et inférieur à 50 km/h : amende fixe de 135 euros et perte de 4 points.
  • Pour un excès de vitesse de 50 km/h ou plus : amende pouvant aller jusqu’à 1 300 euros et retrait de 6 points.
  • Pour un excès de vitesse de 30 km/h ou plus, vous risquez d’autres sanctions : stage de sensibilisation obligatoire, suspension du permis de conduire jusqu’à 3 ans, confiscation du véhicule, etc.

Amendes pour consommation de drogues et d’alcool au volant

Sanctions pour l’usage de drogues au volant en France

La consommation de drogues est un délit passible d’une amende de 4 500 euros et de 2 ans d’emprisonnement. Si vous êtes également sous l’emprise de l’alcool, l’amende est de 9 000 euros et la peine de prison de 3 ans. En outre, 6 points sont retirés du permis de conduire et le véhicule peut être immobilisé.

Lorsque le conducteur responsable d’un accident est contrôlé positif à la consommation de drogue, les sanctions peuvent aller jusqu’à 150 000 euros.

Le refus de se soumettre à des tests de dépistage de drogues ou de médicaments est puni de 2 ans d’emprisonnement, d’une amende de 4 500 euros et de 6 points sur le permis de conduire.

Sanctions pour conduite en état d’ivresse en France

Le refus de se soumettre à un alcootest est puni de 2 ans d’emprisonnement et d’une amende de 4 500 euros.

Il est interdit de conduire avec un taux d’alcoolémie de 0,5 g/l ou 0,25 mg d’alcool par litre d’air expiré.

  • Conduire avec un taux d’alcoolémie égal ou supérieur à 0,5 g/l et inférieur à 0,8 g/l est une infraction passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros. Six points sont retirés du permis de conduire et le véhicule peut être immobilisé.
  • Conduire avec un taux d’alcoolémie égal ou supérieur à 0,8 g/l est un délit passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à deux ans. La police peut retirer votre permis de conduire pour une durée maximale de 72 heures. L’amende peut aller jusqu’à 4 500 euros, 6 points sont retirés du permis de conduire et le véhicule peut être immobilisé.

Amendes de stationnement en France

Le montant des amendes de stationnement en France augmente après une date de paiement. Les montants indiqués ci-dessous sont donc les montants minimums possibles pour chaque amende. Les amendes de stationnement peuvent, dans certains cas, conduire à l’enlèvement du véhicule, ce qui entraîne des sanctions supplémentaires à l’amende initiale.

  • Stationnement excessif (plus de 7 jours au même endroit, bien que la durée puisse être inférieure en fonction des règlements municipaux applicables) : 35 euros.
  • Stationnement sur un trottoir, en double file, sur un emplacement réservé aux transports publics ou aux taxis, sur un espace de chargement et de déchargement, devant l’entrée d’un immeuble, sur un pont, dans un tunnel ou sur une bande d’arrêt d’urgence : 35 euros.
  • Stationnement sur une place réservée aux handicapés, sur un passage pour piétons ou sur une piste cyclable : 135 euros.
  • Stationnement dangereux : à proximité d’une intersection de routes, de virages, de changements de pente ou de passages à niveau, lorsque la visibilité est insuffisante : 135 euros. Vous perdrez également 3 points sur votre permis de conduire et risquez de vous voir retirer votre permis de conduire pour une durée pouvant aller jusqu’à 3 ans.

Quant aux infractions de stationnement réglementé (en français FPS), elles sont différentes dans chaque municipalité. Le délai pour les payer peut aller jusqu’à trois mois, mais le montant est réduit s’il est payé dans les premiers jours et augmenté s’il est payé en retard.

Retour haut de page