Les amendes au Portugal

Bien que nous ayons beaucoup de choses en commun, les amendes au Portugal ont peu de choses en commun avec celles de la France. Si vous avez choisi le Portugal comme destination de vacances et que vous comptez vous déplacer en voiture, il est important de vérifier avant de partir.

Amendes pour excès de vitesse au Portugal

Il y a en fait trois limitations de vitesse au Portugal :

  • 50 km/h sur les routes urbaines.
  • 90 km/h sur les routes interurbaines (routes départementales et nationales).
  • 120 km/h sur les autoroutes et les routes à deux voies.

Les amendes sont graduées en fonction de l’excès de vitesse commis, mais leur montant est variable (et généralement beaucoup plus élevé qu’en France) :

  • Sur les routes urbaines : jusqu’à 300 € entre 51 et 69 km/h ; jusqu’à 600 € entre 70 et 89 km/h ; jusqu’à 1500 € entre 90 et 109 km/h ; jusqu’à 2500 € à partir de 110 km/h.
  • Sur les routes interurbaines : jusqu’à 300 € pour un excès de vitesse jusqu’à 29 km/h ; jusqu’à 600 € pour un excès de vitesse supérieur à 30 km/h et jusqu’à 59 km/h ; jusqu’à 1500 € pour un excès de vitesse supérieur à 60 km/h et jusqu’à 79 km/h ; jusqu’à 2500 € pour un excès de vitesse supérieur à 80 km/h.

Amendes pour alcoolémie au Portugal

Le taux d’alcoolémie maximal au Portugal est de 0,5 mg/l. Les amendes pour alcoolémie vont de 500 à 2500 euros. Les sanctions les plus graves entraînent également un retrait immédiat du permis de conduire, voire une peine d’emprisonnement.

Paiement des amendes et retrait du permis de conduire au Portugal

Il n’y a pas de possibilité de payer les amendes avec une réduction ; le paiement volontaire se fait dans les 15 jours, si le paiement n’est pas effectué dans ce délai, le montant peut être augmenté en fonction des frais administratifs ou judiciaires.

Dans le cas des conducteurs étrangers, le paiement de l’amende peut être exigé sur place ou une caution en espèces peut être demandée, qui est déduite du montant final à payer.

Les autorités portugaises chargées de la circulation routière peuvent retirer le permis de conduire du contrevenant sur-le-champ, en décrétant un retrait d’une durée minimale de quatre semaines, qui n’est valable qu’au Portugal. Dans ce cas, le conducteur doit demander la restitution de son permis à l’issue de cette période et payer une taxe de 15 euros une fois la sanction purgée.

Si la sanction n’est pas notifiée immédiatement, il est possible de payer par virement bancaire. Pour que le paiement soit correct, il est nécessaire d’indiquer le numéro du rapport d’infraction administrative ET d’envoyer la preuve du transfert à l’ANSR (Autoridade Nacional de Segurança Rodiviaria).

Le site de l’ANSR n’est disponible qu’en portugais. Les questions fréquemment posées sur les infractions routières au Portugal peuvent être consultées sur le site de l’ANSR en portugais, espagnol ou anglais.

Retour haut de page