Conseils et règlements pour conduire en Espagne

Jetons un coup d’œil à quelques conseils et règles pour conduire en Espagne. Les vacances d’été approchent, et l’Espagne est l’un des pays européens les plus visités pendant ces mois: son histoire, sa gastronomie, son beau temps, ses incroyables paysages naturels et ses milliers de kilomètres de plages ne sont que quelques-unes des raisons. La meilleure alternative pour visiter des endroits éloignés est la voiture, qui offre la liberté des horaires et la possibilité de changer de plan à tout moment.

Quels sont les documents dont j’ai besoin pour conduire en Espagne?

Les personnes de plus de 18 ans titulaires d’un permis de conduire délivré dans un pays de l’UE peuvent conduire en Espagne avec leur permis de conduire. Les titulaires d’un permis d’un pays tiers auront besoin de leur permis de conduire, d’un permis international et d’un passeport, qui sont tous valables, bien qu’il y ait des exceptions. L’ambassade ou le consulat d’Espagne le plus proche de votre domicile pourra vous conseiller sur les conditions à remplir dans des cas particuliers.

Est-ce une bonne idée de conduire en Espagne?

L’Espagne dispose de routes modernes et sûres. Il existe des routes à péage à grande capacité (appelées « autopistas » et reconnaissables à leur nom abrégé, AP-X), mais la plupart des routes espagnoles, y compris de nombreuses routes à grande capacité, sont gratuites. Les routes à péage sont bien signalées et le paiement peut être effectué par carte de crédit. Les utilisateurs des systèmes de péage automatique français et portugais peuvent payer avec ce dispositif sur certaines « autopistas » espagnoles. Le fournisseur de votre appareil peut vous fournir une liste actualisée avant votre voyage.

Règles de conduite en Espagne

Téléphone portable: le conducteur ne peut pas manipuler le téléphone portable ou d’autres appareils électroniques, y compris le GPS, pendant la conduite. L’amende est de 200€, et doit être payée sur place si les agents arrêtent le véhicule.

Alcool au volant: le taux d’alcoolémie ne doit pas dépasser 0,5 gramme par litre de sang. La limite d’alcool est plus basse pour les conducteurs professionnels et novices (0,3 g/l). L’amende sera de 500 ou 1000 euros, et les taux très élevés pourront être sanctionnés par un retrait du permis de conduire et une peine de prison.

Il est interdit de doubler par la droite, de marcher sur les lignes blanches continues et de dépasser les limites de vitesse établies. Ces règles et d’autres, telles que le port obligatoire du casque à moto, sont communes à la plupart des pays européens.

Deux triangles de signalisation d’urgence et au moins un gilet réfléchissant doivent se trouver dans la voiture. Les véhicules de transport et tout véhicule avec une remorque doivent également être équipés d’un extincteur.

Limites de vitesse en Espagne

Les limitations de vitesse les plus courantes sur les routes espagnoles sont les suivantes:

  • 30 km/h en zone urbaine.
  • 90 km/h sur les routes nationales.
  • 120 km/h sur les autoroutes.

Les limites de vitesse sur les routes nationales et les autoroutes sont plus basses pour les véhicules lourds tels que les camionnettes, les camping-cars, les bus et les camions.

Le dépassement de la limite de vitesse est passible d’amendes de 100 à 600 euros.

Laisser un commentaire

Retour haut de page